Le syndrome de l’essuie-glace

A VOTRE SANTE

Ou comment dire des choses sérieuses avec légèreté !

 

Derrière la peau du genou se cache un looong tendon qui s’accroche à un muscle qui se trouve près de la hanche. Ce muscle est le tenseur du fascia lata . Si vous voulez le situer, les planches ci-jointes sont explicites !

TFL

Quand il se contracte en même temps que son copain le deltoïde fessier, ils tendent l’enveloppe des muscles de la cuisse : cette aponévrose est le fascia lata (voir la coupe de la cuisse). Ce qui rend la contraction de la cuisse plus efficace, surtout lorsque l’on monte ou que l’on descend (et qu’il faut que le genou fléchisse, mais pas trop, sinon on se casse la binette).

coupe

Comment se crée la tendinite du fascia lata ?

Tout près du genou, le tendon du tenseur du fascia lata (TFL) devient une bandelette. Dans certains cas, cette bandelette frotte sur les condyles du fémur, les bosses osseuses en haut du genou. Si l’on est un peu déshydraté, qu’il y a trop de frottements, si on le fait trop fort : le tendon s’enflamme. A force de faire des va-et-vient sur ce condyle comme un essuie-glace. A propos de glace, c’est le moment d’en mettre et de ralentir la cadence de l’entraînement. L’arrêt est rarement obligatoire.

Quels sont les symptômes de la tendinite du fascia lata ?

Le douleur se situe sur le côté du genou et augmente avec l’exercice. Et diminue dès l’arrêt. Cette douleur, sur l’extérieur du genou, survient généralement peu après le début de l’effort sportif. Après l’effort, si vous poussez sur l’extrémité de votre fémur (le condyle extérieur) là vous avez mal.

Attention, un ordinateur n’est pas un médecin et il y a beaucoup de possibilités qui peuvent être à l’origine d’une douleur au genou.Souvent le problème disparaît si vous en retirez la cause : des exercices de corrections de la posture pour éviter une récidive ( amplitude de la rotation interne du genou ), changer ces chaussures usées, éviter les montées et les descentes à l’entraînement mais souvent, c’est réduire la distance, diminuer les entraînements qui est la solution. Emportez des chaussures de sport qui ont quelques centaines de kilomètres chez le médecin, cela l’aidera à objectiver d’éventuels soucis de posture.

On parle aussi du syndrome du marathonien puisqu’il augmente ses distances d’entraînement de façon spectaculaire.

Que faire ?

Les exercices de modification de la posture permettent de maîtriser l’amplitude de la rotation interne du genou.

Éviter les montées et les descentes à l’entraînement, diminuer les distances pendant un certain temps, changer les chaussures.

Les étirements sont malheureusement peu efficaces : le muscle est court et le tendon ne s’étirera heureusement pas : c’est fait pour être tendu un tendon ! Mais dans certains cas, cet étirement est suffisant. Placez une épaule contre un mur et vos pieds à 50 cm de ce mur. Puis rapprochez lentement le bassin de ce mur, sans bouger les pieds. Vous devriez alors sentir l’extérieur de votre cuisse, placée côté mur, se tendre. N’exagérez pas l’amplitude, laissez une tension supportable s’installer et au bout de deux minutes (c’est long!!) changez de côté et recommencez pour l’autre cuisse. Vous venez d’étirer les tenseurs du fascia lata.

Un renforcement des muscles abducteurs (les petits et moyens fessiers qui permettent d’ouvrir les cuisses) aide à corriger ces mini-rotations de la hanche qui sont parfois la cause de cette inflammation du TFL. On a mal au genou, mais le souci vient de la fesse ! Pas toujours évident de s’en rendre compte.

Donc, si vos douleurs disparaissent, cet article vous a été utile. Sinon, il faut consulter ou encore chercher !!

Conseil : Avant de vous laisser prescrire des semelles, pensez à d’abord à essayer de corriger votre musculature pour éviter cette rotation du genou par les exercices. Cela évite la modification radicale de la posture générale et des frais, alors qu’il n’y a que quelques exercices à faire !!

Et là, c’est plutôt un ostéopathe qu’il faut voir. Souvent il vous parlera d’un muscle poplité. Mais si c’est nécessaire, il faudra passer par là.

Vivement ne pas avoir mal au genou, ce que nous vous souhaitons !

J. Air

Share