La Covid-19 et la pratique de la course à pied!

Ce que vous lirez ci-dessous est un article orienté « course à pied », vu que c’est notre passion commune. Il a été présenté à plusieurs médecins ou microbiologistes pour relecture (qu’ils en soient remerciés!). Il ne se veut aucunement objectif ni complet, mais est sensé vous informer et vous aider à faire vos choix personnels en matière de course à pied .

Les virus du Corona (Covid-19) et de l’Influenza (grippe) ont une couverture lipidique donc graisseuse. Or, le savon dissout facilement les graisses. D’où le conseil de vous laver régulièrement les mains et de les passer au gel hydro-alcoolique. Et votre douche bienfaitrice et savonneuse d’après votre jogging a toute sa raison d’être. Nos virus sont éliminés.

L’incubation peut aller jusqu’à 14 jours. Pendant ce temps, le porteur n’a pas (ou peu) de symptômes et transmet la maladie. D’où le confinement.

Le nouveau Corona est fragile dans un environnement extérieur et peu fréquenté tel le bois de la Houssière. En dehors d’une transmission directe par gouttelettes, son temps de survie est limité. Plusieurs études sont en cours pour tenter de répondre aux inquiétudes légitimes sur la survie hors du corps (rampes, poignées, objets,…), mais la course à l’extérieur est peu dangereuse (pas à l’intérieur sur un tapis, donc, sauf si ce tapis vous appartient). Dans tous les cas, pensez à bien aérer vos pièces de vie.

Cependant, il ne faut pas tenter le diable d’où notre recommandation de suivre les consignes reçues: ne courez pas en groupe! Par paire si vous êtes cohabitants à 1,5m l’un de l’autre, sinon courir seul est préférable en n’oubliant pas d’emporter votre portable. Laissez un écart entre les paires rencontrées si nécessaire et si vous remontez quelqu’un qui circule dans le même sens que vous, signalez-vous, style « Je passe sur votre droite ».

Et lavez vos vêtements (tous) après chaque sortie: notre copain le savon s’occupe de tout!

Et par rapport à l’intensité de nos entraînements? C’est là toute la question. Si vous avez fait la Covid et que vous êtes bien retapé, prudence: reprenez progressivement, soyez sympas avec vos poumons qui ont peut-être souffert de la maladie. Par contre, si vous vous sentez bien et que vous êtes porteur (sans le savoir) du virus, un entraînement long ou intense ou fatigant pourrait aider à l’installation de la maladie chez vous, alors que vous auriez pu l’éviter.

Prudence donc. Les objectifs à moyen terme que vous vous étiez fixé sont à reporter, ce qui est un moindre mal! Il faut donc courir bien en-deçà de vos possibilités: entretenez votre condition physique, ne tentez pas de l’augmenter pour le moment! Courir maximum à 85% de la VMA, ou à 80% de votre FCMax. Un bon entraînement ne peut donc sortir de l’ordinaire ou vous fatiguer à l’excès. C’est bien d’avoir eu une bonne santé grâce, entre autres, à la course à pied, c’est mieux de la préserver!

Comment savoir où l’on en est par rapport au virus? Il faudra, quand ce sera organisé par l’Etat, passer un test sérologique qui vous dira si vous avez réagi à la maladie. Ou non. Ce qui vous permettra de reprendre le boulot ou le sport en toute sérénité.

En attendant, vu que ce virus est vraiment trrrès méchant, le plus important est le confinement, même si vous étiez un vorace du kilométrage!

Bon courage à tous!

« L’attente la plus insupportable devient insignifiante dès lors qu’elle a pris fin. »

A nos amis joggeurs, hors du club, qui nous lisent, vous pouvez partager cet article comme bon vous semble: les onglets ci-dessous vous y aideront (utilisez le +, au besoin).

J. Air

Share

2 réflexions sur « La Covid-19 et la pratique de la course à pied! »

Les commentaires sont fermés.